Projet El Khomri - Une loi qui empoisonne la santé

Kareen Janselm
Jeudi, 17 Mars, 2016
L'Humanité
 

Réuni depuis hier en états généraux, le Collectif pour la santé des travailleurs alerte contre la loi travail.

Durée, rythme et conditions de travail : le projet de loi El Khomri aura des conséquences délétères sur la santé des travailleurs. Voilà sans conteste l’avis global des 500 professionnels de la santé et experts de terrain réunis depuis hier à la bourse du travail de Paris pour les états généraux de la santé des travailleuses et travailleurs. Alors qu’une nouvelle réforme se dessine qui va compliquer les procédures de reconnaissances des maladies professionnelles, l’avant-projet de loi travail donne toujours plus de pouvoir aux employeurs pour adapter l’employé à l’entreprise, dans un contexte où la précarité augmente et les CDD raccourcissent. Où même le sacro-saint CDI n’est plus aussi protecteur.

 

Le gouvernement fait la sourde oreille

« Avec le projet de loi El Khomri, le salarié va se trouver à disposition de son employeur, alarme l’avocate Alexandra Soumeire, du Syndicat des avocats de France (SAF), avec un temps de travail qui ne sera plus défini par le contrat mais à l’initiative de l’employeur. La modulation du temps de travail va imposer l’alternance de grosses périodes de travail et de moins grosses, sans payer les heures supplémentaires. » La durée quotidienne du travail, par exemple, aujourd’hui limitée à dix heures, ne pouvait excéder 12 heures que dans certains cas précis encadrés par la loi. Avec le nouveau projet de loi, le dépassement pourra être enclenché pour tout motif lié à l’organisation de l’entreprise grâce à un accord collectif.

Les professionnels pointent les dangers d’un travail qui contraint, épuise, expose aux produits chimiques dangereux, aux cancers professionnels, rend malade, mais le gouvernement fait la sourde oreille. « L’employeur est déchargé de ses responsabilités sur l’aptitude du salarié, son reclassement, l’aménagement de poste, résume l’avocate Elodie Tuaillon-Hibon. Toute la responsabilité repose désormais sur le médecin du travail. Le texte a remplacé la notion d’emploi par la notion de poste. Le salarié est considéré comme un pion. » Et si le salarié le refuse, il devra quitter l’entreprise. Les médecins dénoncent le basculement de leur mission en faveur des objectifs de l’employeur. Quand à l’expertise des CHSCT, celle-ci vit peut-être ses derniers jours. En contestant l’expertise devant le juge, l’employeur pourra la suspendre. Alors comment reprendre l’offensive face à un travail qui n’émancipe plus mais détruit ? « Défendre la qualité du travail pourrait être un enjeu fédérateur », a avancé Thomas Coutrot, chercheur et porte-parole d’Attac.

 

Source http://www.humanite.fr/une-loi-qui-empoisonne-la-sante-602326

 _________________________________________________

Plus d'informations sur les Etats généraux ici:

 

http://neplusperdresaviealagagner.org/

Blog

La leçon de Mrs Peregrine : du courage, nos coeurs ont besoin de courage
Ven 24 Fév 2017

Comment passe-t-on de l'évocation de "Mrs Peregrine" à une conclusion sur le courage ?
Peut-être qu'il faut regarder ce film avec une enfant de 11 ans pour qu'elle éclaire pour vous de son oei [ ... ]

[ lire ]
Réflexions sur le syndicalisme en général et en particulier dans la profession d'avocat.
Mer 15 Jui 2016

La question de fond est à qui s'adresse le syndicalisme et à quoi sert-il en France en 2016? Le syndicalisme s'adresse d'abord aux membres d'un même corps, d'une même profession, d'une mê [ ... ]

[ lire ]
"As long as we're together, the rest can go to hell""
Mar 12 Jan 2016

Il nous a accompagnés pendant des décennies.   C'est la fin du "Mâle au féminin" comme l'appelait Gainsbourg. Mais les poètes ne meurent jamais. Lui qui ne cessa jamais de [ ... ]

[ lire ]
Intégrité, intégrisme et désintégration ou le besoin de morale dans la Cité.
Lun 28 Déc 2015

Intégrité, intégrisme et désintégration ou le besoin de morale dans la Cité. « Il faut susciter l’homme de la liberté contre l’homme du destin [ ... ]

[ lire ]
A La Bonne Bière
Mar 17 Nov 2015

Un verre de bière posé sur le comptoir
Le col blanc de mousse a lancé son au-revoir.
Dans le noir, le verre attend les lèvres du buveur.
Happy hour, il est l'heure.
It's time, Sir.
A côt [ ... ]

[ lire ]
Mensonges et silences sur la déréglementation du droit du travail
Jeu 03 Sep 2015

J'ai un scoop : le chômage n'est pas la conséquence d'une maladie ou d'une malédiction divine, ni le fait du hasard, mais des licenciements. On en parle aussi ? Dire qu'on licencie à cause du  [ ... ]

[ lire ]
Autres...